Edge Computing Consortium a été créé en vue d'intensifier la transformation numérique




PÉKIN, 30 novembre 2016 /PRNewswire/ — Edge Computing Consortium (ECC) a officiellement été créé aujourd’hui à Pékin (Chine). Cette initiative est le fruit commun de Huawei Technologies Co., Ltd, Shenyang Institute of Automation de l’Académie chinoise des sciences, China Academy of Information and Communications Technology (CAICT), Intel Corporation, ARM et iSoftStone.

Photo – http://photos.prnewswire.com/prnh/20161130/444009

L’ECC entend mettre en place une plateforme coopérative pour le secteur informatique de pointe, qui permette de promouvoir l’esprit d’ouverture et la collaboration dans les secteurs des technologies opérationnelles (TO) et des technologies de l’information et de la communication (TIC), d’encourager les meilleures pratiques industrielles et de stimuler le développement sain et durable de l’informatique de pointe.

La révolution numérique mondiale actuelle donne naissance à un nouveau cycle de restructuration industrielle. À travers la transformation numérique des industries, les produits entrent dans une interconnexion intelligente. La coordination et la convergence approfondies des TO et des TIC contribuent à améliorer l’automatisation industrielle, à répondre aux exigences personnalisées des produits et des services, à promouvoir la transformation du cycle de vie complet allant des produits aux opérations de service et à susciter l’innovation des produits, des services et des modèles commerciaux. Cela produira des effets durables sur la chaîne de valeur, la chaîne d’approvisionnement et l’écosystème.

Yu Haibin, le président de l’ECC et directeur du Shenyang Institute of Automation de l’Académie chinoise des sciences, a déclaré : « Dans le 13e plan quinquennal, la Chine a lancé deux stratégies nationales : l’intégration de la numérisation et de l’industrialisation, ainsi que le ‘Fabriqué en Chine 2025’. Cela demande une forte convergence des TIC et des TO. L’informatique de pointe est essentielle pour appuyer et permettre cette convergence. En parallèle, le développement industriel est également à la croisée des chemins. »

« Les systèmes de technologies d’automatisation industriels passeront de l’architecture en couches et des silos d’information à l’IdO, ainsi qu’à l’informatique en nuage et à l’architecture d’analyses de mégadonnées. Au cours de cette évolution, l’informatique de pointe soutiendra l’architecture industrielle distribuée, en autogestion automatique. Aussi, l’ECC regardera de près la conception de l’architecture et le choix de la feuille de route technique et promouvra également le développement industriel par la normalisation. En outre, la construction d’un écosystème sera également ciblée », a poursuivi Yu Haibin.

L’ECC tend vers le concept de l’OICT selon lequel les ressources des TO, des technologies de l’information (TI) et des technologies de la communication (TC) devraient être intégrées et coordonnées entre elles et entretenir un esprit de consensus, d’unité et de coopération mutuellement bénéfique, en vue d’assurer le développement sain de l’ECC. L’ECC s’efforce de développer la coopération des ressources de l’industrie provenant des secteurs gouvernementaux, des fournisseurs, des universitaires, de la recherche et de la clientèle.

Le Livre blanc de l’Edge Computing Consortium a également été diffusé lors de l’Edge Computing Industrial Summit 2016, durant la cérémonie de lancement de l’ECC. Il met l’accent sur les tendances et les principaux défis du secteur de l’informatique de pointe, donne des précisions sur la définition et le contenu de l’informatique de pointe, présente la conception au plus haut niveau et le modèle opérationnel de l’ECC et formule l’architecture de référence et le cadre technologique de l’informatique de pointe, aiguillant le développement futur de l’ECC.

 

SOURCE Edge Computing Consortium (ECC)

To Top